Actualités

105ème anniversaire de la bataille de Morhange

 
 
105ème anniversaire de la bataille de Morhange

Commémoration de la bataille des 19 et 20 Août 1914 dans la commune de Riche

Dimanche 8 septembre 2019, Christophe DUVERNE, sous-préfet de Sarrebourg/Chateau-Salins, a participé à la cérémonie commémorative du 105ᵉ anniversaire de la bataille de Morhange à Riche.

Malgré la pluie, une foule nombreuse s'est présentée pour cet événement marquant de la Première Guerre mondiale, 2.000 soldats étant tombés au champ d'honneur sur la commune de Riche.

La cérémonie a débuté par un moment de recueillement au monument aux morts du cimetière, une cérémonie religieuse a été donnée, suivie de plusieurs allocutions qui se sont poursuivies d'une cérémonie militaire avec dépôt de gerbes à la nécropole.

2

Dans son discours, le sous-préfet de Sarrebourg / Château-Salins a rappelé que "l'abnégation et le sacrifice pour la défense de sa patrie sont des valeurs qui constituèrent, il y a moins d'un siècle, le ciment de notre cohésion nationale. C'est pourquoi il faut apprendre aux jeunes générations le courage et l'envie de défendre sa nation, la primauté de l'intérêt collectif face à l'individualisme grandissant." (Extrait discours de Christophe DUVERNE, sous-préfet de Sarrebourg/Château-Salins).

3

La bataille de Morhange est l'une des batailles de la Première Guerre mondiale, surnommée la « bataille des Frontières ». Elle se déroule les 19 et 20 août 1914 sur un front de près de 30 kilomètres et implique séparément les villes de MORHANGE et de DIEUZE en Moselle, alors territoire allemand. Deux batailles séparées se déroulent dans le secteur mosellan :

- celle de Morhange à l'Ouest avec le 20e corps d'armée commandé par le général Foch ;

- celle de Dieuze à l'Est avec les 15e et 16e corps d'armée commandés respectivement par les généraux ESPINASSE et TAVERNA.

Les deux villes, distantes de 14 kilomètres, étaient en effet séparées par les lignes fortifiées des hauteurs de la forêt de Bride tenues par les unités allemandes. Cette bataille opposant les troupes françaises et allemandes, se termina par une victoire allemande et coûta la vie à plus de 2 000 soldats sur le territoire de la commune de Riche.