Actualités

A.de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques à Fameck le 17 septembre

 
 
A.de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques à Fameck le 17 septembre

Déplacement sur le thème de l’égalité des chances : du lycée à la fonction publique

Laurent TOUVET, préfet de la Moselle, a accueilli, Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques à Fameck le jeudi 17 septembre 2020, dans le cadre d’un déplacement sur le thème de l’égalité des chances.

Le président de la République l’a rappelé lors de son déplacement à Clermont-Ferrand, « l’égalité des chances n’est pas encore effective dans notre République » . Les élèves les plus talentueux et méritants, quelles que soient leurs origines familiales, sociales et culturelles doivent trouver leur place aux plus hautes fonctions de l’État.

Le fil rouge du plan de relance c’est l’investissement massif dans la jeunesse de notre pays. Cette idée a été développée par Amélie de Montchalin, devant les élèves du lycée St-Exupéry de Fameck, bénéficiaires du programme Convention Éducation Prioritaire (CEP). Ce programme a été mis en place en 2001 entre le lycée St-Exupéry et Sciences Po de Paris. Ce programme vise notamment à diversifier les profils qui intégreront l’institution. Le dispositif prévoit 15 % de places aux candidats boursiers ayant suivi un parcours préparatoire au sein des établissements labellisés conventions éducation prioritaire.

Après cette rencontre avec les élèves bénéficiant du dispositif CEP, elle a également échangé avec d’anciens élèves de ce programme qui poursuivent brillamment leur parcours dans la fonction publique.

Enfin, devant les élèves, Amélie de Montchalin a insisté sur l’importance des dispositifs d’égalité des chances et d’accompagnement et sur leur nécessaire évolution pour que chacun ait accès aux concours de la fonction publique.

Par la suite, elle s’est rendu à la sous-préfecture de Thionville, où après avoir échangé avec l’ensemble des agents de la sous-préfecture, elle a présidé une réunion de travail sur les dispositifs d’évaluation de l’application des politiques prioritaires du Gouvernement avec le corps préfectoral et les services de l’État du Grand Est.

La fin de cette journée a été marquée par un temps d’échanges avec les élus et les services de l’État dans la salle du Beffroi à Thionville sur le plan de relances des territoires.

2





3