Actualités

Déclenchement du Plan Canicule niveau 3 dans le département de la Moselle Mardi 23 juillet 2019

> Voir l'article

Cérémonie d’hommage à Jean Moulin

 
 
Cérémonie d’hommage à Jean Moulin

Préfet et figure phare de la Résistance française lors de la seconde guerre mondiale, Jean Moulin mourrait il y a 76 ans, le 8 juillet 1943, dans le train l’emmenant en déportation.

   

1

A l’occasion du76ème anniversaire de son décès, constaté à Metz le 8 juillet 1943, Didier MARTIN préfet de la Moselle, a présidé la cérémonie d’hommage, organisée dans le hall de la gare de Metz, en présence de Béatrice LELOUP, directrice des gares du Grand-Est, Ludovic MENDES, député de la Moselle, Isabelle KAUCIC, 1ʳᵉ adjointe au maire de Metz, Richard SALAS, représentant de la fédération nationale des cheminots, anciens combattants et prisonniers, déportés et victimes de guerre (FNCAC-Est), André MASIUS, président du Souvenir français de Metz-ville, Sonia PELISSIER, secrétaire générale CGT cheminot Lorraine, Jacques MONDON, délégué général du souvenir français pour la Moselle, Alain HISSETTE, président du comité de Montigny-lès-Metz, le général Gilles LILLO, gouverneur militaire de Metz, et Philippe TIRELOQUE, directeur départemental de la sécurité publique de la Moselle.

2

La cérémonie s’est ensuite poursuivie au 3ème régiment de hussards de Metz.

Les cendres de Jean Moulin ont été transférées au Panthéon le 19 décembre 1964. « Comme Leclerc entra aux Invalides, avec son cortège d’exaltation dans le soleil d’Afrique et les combats d’Alsace, entre ici, Jean Moulin, avec ton terrible cortège » déclare alors André Malraux lors de son hommage solennel.