Actualités

Chenilles processionnaires du chêne : Campagne de traitement aérien au printemps 2016

 
Chenilles processionnaires du chêne :  Campagne de traitement aérien au printemps 2016

Le massif forestier de Fénétrange et d’Albestroff (Pays des Étangs-Moselle) connaît, depuis 1995, un épisode exceptionnel, par son ampleur et sa durée, de pullulation de chenilles processionnaires du chêne (Thaumetopoea processionea L.).

L’année 2015 a connu une forte augmentation de pullulation de chenilles processionnaires : les usagers et riverains de la forêt ont été incommodés par les effets très urticants de leurs poils microscopiques.
 Ces chenilles ont également un impact sur les peuplements forestiers : en consommant les feuilles des chênes, les peuplements de chêne ont été affaiblis et dépérissent. 

Devant l’ampleur du phénomène, après évaluation de l’ensemble des impacts, après concertation entre les services de l’État et les élus des communes les plus touchées, un projet de traitement biocide aérien adapté à ces chenilles, sans danger sur la santé humaine et animale, a été décidé conformément à la réglementation en vigueur. Ce traitement sera réalisé par des entreprises certifiées et habilitées, avec l’assistance technique des services de l’ONFOffice national des forêts.

Ce traitement est motivé par des enjeux de santé pour :

- les personnes, intervenant en forêt ou vivant à proximité,

- les forêts, avec les impacts économiques qui peuvent en découler.

Liste des territoires communaux où le traitement sera mis en œuvre :

Albestroff Fénétrange Haut Clocher Munster Suisse
Baronville Francaltroff Insviller Montdidier Torcheville
Bassing Fribourg Langatte Nébing Vahl les Benestroff
Belles Forêts Freybouse Lening Niederstinzel Virming
Benestroff Gosselming Lostroff Rhodes Vibersviller
Bermering Grening Loudrefing Rodalbe Vittersbourg
Berthelming Givrycourt Marimont Romelfing  
Brulange Guinzeling Mittersheim Réning  
Cutting Harprich Molring St Jean de Bassel  

Les surfaces concernées :

- 6 500 ha de forêts domaniales ;

- 2 500 ha de forêts communales.

Le traitement, à base de Bt (extrait de la bactérie Bacillus thurengiensis), sera épandu par hélicoptère, à raison de 4 litres par hectare, sur les feuilles de chêne, et agira lors de leur ingestion par les chenilles.

Reconnu par l’ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), sans danger pour l’homme, les animaux et en particulier les abeilles, le traitement sera réalisé à partir du 25 avril 2016, sous réserve des conditions météorologiques. Chaque commune sera avisée, au plus tard 48 heures avant, de la date exacte d’intervention sur son territoire.

Afin de respecter les prescriptions de l’autorisation de mise sur le marché du produit contenant le Bt et par mesure de précaution, les zones de traitement feront l’objet d’un balisage, notamment par panneaux d’affichage, et leur accès sera interdit au public, pendant toute la durée de l’opération. Une carte des zones à traiter sur son territoire communal sera affichée dans chaque mairie.

Le recours au traitement Bt en 2016 est un choix contraint par l’importance de l’infestation et ses effets sur la santé humaine. Ce traitement, pouvant impacter d'autres espèces de chenille/papillon, ne sera pas appliqué dans les zones naturelles sensibles (périmètre Natura 2000...). Le Préfet de Moselle a demandé un suivi et une évaluation de l’impact du traitement sur les autres espèces de papillons et divers groupes d’insectes : ces études spécifiques seront réalisées par l’ONFOffice national des forêts, en lien avec la DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement et le Parc Naturel Régional de Lorraine, sur une période de 3 ans.

> Cartographie communes bis - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 29,16 Mb

> Zones_BT_ FD_FC 21 1-50000-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,62 Mb

> Flyer campagne chenilles processionnaires - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,19 Mb