Actualités

Déclaration de sinistres suite aux intempéries survenues dans le département de la Moselle

 
 
Déclaration de sinistres suite aux intempéries survenues dans le département de la Moselle

Depuis vendredi 8 juin 2018, le département de la Moselle est touché par de fortes intempéries.

Avec plus de 2900 appels reçus, les services de secours sont intervenus 890 fois dans les communes suivantes : Saint-Avold, Folschviller, Longeville-lès-Saint-Avold, Macheren, Porcelette, Valmont,Creutzwald, Ham-sous-Varsberg, Faulquemont,Freyming-Merlebach, Hombourg-Haut, L'Hôpital, Forbach, Stiring-Wendel, Hagondange, Amnéville, Maizières-les-Metz, Marange-Silvange, Rombas, Montigny-lès-Metz, Châtel-Saint-Germain, Metz, Le Ban Saint-Martin, Longeville-les-Metz, Plappeville, Saulny, Woippy, Hayange, Algrange, Florange, Knutange, Nilvange, Thionville, Hettange-Grande, Terville, Uckange et Yutz.

Procédure de déclaration de sinistres :

Il est recommandé à chaque personne sinistrée de déclarer les dommages à son assureur dans les 5 jours suivant le sinistre, de réaliser des photos des biens concernés et de conserver les justificatifs de paiement si des travaux d'urgence ont du être réalisés. Toute personne sinistrée doit également solliciter le maire de sa commune pour que celui-ci puisse engager une procédure de demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle auprès de la préfecture de la Moselle (service de la protection civile). Ces demandes seront étudiées par la commission ministérielle qui se réunit une à deux fois par trimestre.

La préfecture de la Moselle invite les maires des communes concernées par les inondations à rassembler les demandes des différents sinistrés et à renseigner le formulaire de demande communale (modèle Cerfa), disponible  en cliquant sur le lien suivant : http://moselle.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-Defense-et-Risques/Risques-majeurs/SIDPC-Reconnaissance-CATNAT ; et à joindre une cartographie au 1,25000ème, localisant des habitations concernées.

Pendant la durée de ces intempéries, les services de l’État restent mobilisés. La préfecture de la Moselle souhaite rappeler aux automobilistes de ne pas s’engager sur les voies inondées et d’adapter leur vitesse en fonction de la situation.