Actualités

Déplacement de Patrick TOULMET En Moselle

 
 
Déplacement de Patrick TOULMET En Moselle

Patrick TOULMET est délégué interministériel chargé du développement de l’apprentissage dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPPV)

Vendredi 06 septembre en Moselle

Patrick TOULMET, délégué interministériel chargé du développement de l’apprentissage dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPPV) est venu le 06 septembre 2019 en Moselle . À l’occasion de ce déplacement il a fait de nombreuses visites à la mission locale du pays messin « Pôle des lauriers » situé dans le quartier de Borny à Metz, au lycée hôtelier Raymond Mondon, au CFA de métiers de bouche et de service à la personne Ernest Meyer à Metz, à l’école de la 2ème chance, à Woippy puis à l’entreprise COTTEL à Metz.

Aux différentes étapes ont été présents, les députés de la Moselle Belkhir BELHADDAD et Ludovic MENDES, François GROSDIDIER, sénateur de la Moselle, Sébastien KOENIG, président de la mission locale du Pays messin, Valérie DEBORD, vice-présidente du conseil régional Grand Est, Jean-Marc HUART, recteur de l’académie Nancy-Metz, Olivier COTTET, inspecteur d’académie, directeur académique de la direction des services départementaux de l’Education nationale de la Moselle, Liliane LIND, présidente de la chambre des métiers et de l’artisanat de la Moselle, Olivier LE DROUCPEET, chef de Corps, responsable du service militaire volontaire à Montigny-lès-Metz et Angélique ALBERTI, responsable de l’unité départementale de la Moselle, DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi GRAND EST.

2

Le Gouvernement a rappelé qu’il avait pour objectif de doubler le nombre d’apprentis issus des quartiers prioritaires, pour le porter à 35 000.

Patrick TOULMET, délégué interministériel chargé du développement de l’apprentissage dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPPV) a reçu pour mission d’ «orienter davantage les politiques de l’emploi et de développement économique » vers les 1 500 quartiers prioritaires de la politique de la ville. Trois axes de travail sont retenus : promotion de l’apprentissage, coopérations entre les acteurs territoriaux (en particulier les Missions locales) et sensibilisation des habitants aux attentes des employeurs, à travers des rencontres.

3

Patrick TOULMET axe son action dans 10 territoires correspondants surtout à ceux ayant le plus grand nombre de QPV identifiés d’où sa présence à Metz. L’objectif est de réunir et de rencontrer tous les acteurs de l’apprentissage : institutions, acteurs éducatifs, sociaux, entreprises, afin d’avoir un relai avec les acteurs étatiques, de mettre en valeur des projets, d’aider les acteurs dans leurs objectifs et dans leurs missions.

Il lui tient à cœur de partir des besoins des entreprises pour adapter les formations et permettre aux jeunes d’arriver sur un marché du travail viable. À Metz, l’idée est également d’identifier le potentiel sur le bassin d’emploi, les offres de formations pour réfléchir ensemble à de nouveaux projets.

Pour les jeunes des quartiers au-delà de l’orientation, il souhaite avoir le ressenti des jeunes des quartiers, leurs besoins afin d’apporter des solutions concrètes aux côtés des acteurs locaux. La prépa-apprentissage est essentielle pour découvrir les codes de l’entreprise, la création de la plateforme de stage de troisième et de réseaux de parrains pour ces jeunes qui n’ont pas de relais.

Il est prévu pour Patrick TOULMET un retour à Metz notamment pour organiser un « apprentissage coaching » avec les jeunes, des démonstrations métiers et mettre en valeur les actions découvertes ou présentées lors de son déplacement.

4