Actualités

Hommage aux militaires de la gendarmerie nationale, victimes du devoir en 2018

 
 
Hommage aux militaires de la gendarmerie nationale, victimes du devoir en 2018

Didier MARTIN, préfet de la Moselle, a honoré la mémoire des militaires de la gendarmerie nationale décédés, victimes du devoir en 2018, lors de la cérémonie d’hommage qui s’est déroulée à la caserne du Général Radet, à Metz.

En 2018, 14 gendarmes sont décédés dans l’exercice de leurs fonctions.

 
 
 
 
DSC08272+watermark

La date du 16 février, jour anniversaire de la promulgation de la loi de 1791, portant création de la gendarmerie nationale, a été retenue pour rendre chaque année un hommage solennel aux personnels de la gendarmerie, victimes du devoir.

Lors de cette cérémonie, Didier MARTIN, préfet de la Moselle a procédé à la lecture du message de Christophe CASTANER, ministre de l’Intérieur.

Extrait : « La République n’oublie jamais ceux qui ont souffert ou sont tombés pour l’avoir servie.

Elle sait ce qu’elle doit à ces 14 soldats de la loi. Leur sacrifice est celui du courage, le courage de servir la France, le courage de s’engager pour la protection des Français(…).

La gendarmerie est un rempart pour la République, un rempart pour la liberté. Un rempart que rien ni personne ne pourra renverser (…). »

DSC08280+watermark

Etaient également présents les représentants des autorités militaires, des forces de gendarmerie et de police, de nombreux élus et parlementaires de la Moselle, ainsi que des représentants de l’autorité judiciaire.

Pièce jointe :

> Message de Christophe CASTANER, ministre de l'Intérieur - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb