Actualités

Journée nationale de la qualité de l’air

 
 
Journée nationale de la qualité de l’air

Visite d’une station de mesure et d’indice de la qualité de l’air en Moselle
18 septembre 2019, à Metz-Borny

Créée en 2015, « la journée nationale de la qualité de l'air » a pour objectif de favoriser la mobilisation individuelle et collective pour sensibiliser les citoyens à l’importance de respirer un air de bonne qualité.

Dans ce cadre, Didier MARTIN, préfet de la Moselle a visité la station de mesure et d’indice de la qualité de l’air en Moselle, située à Metz-Borny, le mercredi 18 septembre 2019. Il a été accueilli par Guy BERGE, président d’ATMO France et maire de Jussy, Jean-Pierre SCHMITT, directeur général adjoint d’ATMO Grand Est, Jérôme GIURICI, directeur régional adjoint à la DREAL Grand Est, Maryline MOLINE, adjointe en charge de la biodiversité, représentant le maire de la ville de Metz, et Hélène ROBERT, représentant l’agence régionale de santé.

Cette journée a été lancée en France en 2015 et se célèbre en principe le 3ème mercredi de septembre. En 2019, a été célébrée la cinquième édition. Son but est de sensibiliser les citoyens à l’importance de respirer un air de bonne qualité, aussi bien à l’extérieur qu'à l’intérieur des bâtiments. Cette "nouvelle" journée permet de faire connaître les solutions qui participent à la réduction des émissions de polluants dans tous les secteurs.

La journée nationale de la qualité de l'air préconise une approche positive et met en avant les actions en faveur de la croissance verte par la mise en avant des développements technologiques indispensables : nouvelles motorisations, moyens des transports, chauffage écologique, agriculture responsable, (etc.)

A l’occasion de l’édition 2019 de la « journée nationale de la qualité de l’air », Elisabeth BORNE, ministre de la Transition écologique et solidaire a annoncé la révision de l’indice officiel, « ATMO *» de surveillance de la qualité de l’air afin d’une part de mieux tenir en compte des plus petites particules fines et afin d’autre part qu’il soit d’une meilleure efficacité pour la santé publique et d’une plus grande lisibilité et accessibilité sur le territoire.

*Indice « ATMO » indice officiel qui fournit aux citoyens et aux décideurs une information claire et simple sur le niveau de pollution de l’air.

L’indice de la qualité de l’air en Moselle :

En France, l’État confie la surveillance de la qualité de l’air à une vingtaine d’association loi 1901, agréées chaque année par le Ministère en charge de l'écologie. Elles constituent un réseau national qui œuvre pour la surveillance et l’information sur l’air. Atmo grand est  est l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air en Lorraine.

Les stations de mesure assurent une surveillance continue dans l’air de certains polluants dont le dioxyde de souffre, les oxydes d’azote, les particules en suspension, l’ozone, le monoxyde de carbone, les composés organiques volatils (dont le benzène) et les métaux lourds. Tous les jours, les mesures effectuées dans les 10 stations mosellanes (dont plusieurs stations de mesure situées à Metz - cloître des Récollets, pont des Grilles, Borny - et dans son agglomération) contribuent à calculer l’indice de la qualité de l’air sur une échelle de 1 à 10, qui est publié sur le site: http://www.atmo-grandest.eu/

En Moselle le bilan de la qualité de l’air 2018 indique que pour la plupart des indicateurs de pollution (PM10, PM2,5, nO2, cO, SO2, c6h6, haP, métaux lourds) mesurés
par le réseau fixe de mesures d’atMO grand Est, les niveaux stagnent ou sont orientés à la baisse.