Actualités

Manifestations en Moselle #1er décembre : Point de situation à 14h45

 
 
Manifestations en Moselle #1er décembre : Point de situation à 14h45

Dans le cadre des manifestations contre la hausse des prix du carburant depuis samedi 17 novembre 2018, il est constaté de nouveau, dans le département de la Moselle, depuis ce matin, différents mouvements. Le Centre Opérationnel Départemental (COD) de la préfecture de la Moselle a donc de nouveau été activé dès 7h00 ce matin.

L’ensemble des services de l’Etat (Direction départementale de la sécurité publique (DDSPdirection départementale de la sécurité publique), Groupement départemental de gendarmerie, Compagnie républicaine de sécurité autoroutière (CRSCompagnies républicaines de sécurité), Services de secours, Direction départementale des territoires (DDT) et les services de la préfecture) et du département (Service départemental d’incendie et des secours (SDISService départemental d'incendie et de secours)) sont mobilisés, en lien avec la DIR EST et la SANEF, pour disposer de toutes les informations nécessaires sur l'étendue des manifestations dans le département.

 

Informations sur la circulation en Moselle :

  • L’accès à la zone commerciale de Longeville-Lès-Saint-Avold n’est pas possible, compte tenu d’une situation particulièrement tendue avec des manifestants;
  • Sur le reste du réseau routier, autoroutier et des zones commerciales, la circulation est normale et les commerces accessibles;
  • Quelques ralentissements sur les zones de Creutzwald, de Hauconcourt, de Mittelbronn, de Morsbach, de Sarrebourg et de Jouy-aux-Arches ont pu être relevés.

La Préfecture de la Moselle tient à rappeler les règles suivantes :

- si manifester reste une liberté fondamentale, cette forme d’expression ne peut se faire que dans le respect du droit des obligations légales qui incombent aux organisateurs et participants à des manifestations sur la voie publique. Il est rappelé que toutes les manifestations sur la voie publique sont soumises à l’obligation d’une déclaration préalable, trois jours francs au moins avant la date de la manifestation (Art. L. 211-1 du code de la sécurité intérieure) ;

- les automobilistes doivent faire preuve de la plus grande vigilance sur les différentes voies de circulation, compte tenu de la présence possible de piétons sur des accès qui ne leur sont pas autorisés, notamment aux abords de certains ronds-points et péages autoroutiers ;

- la présence de tout piéton sur des voies non autorisées est strictement interdite, compte tenu de la dangerosité d’une telle situation ;

- le blocage des voies de circulation n’est pas possible, compte tenu des impérieuses nécessités de sécurité publique, notamment en termes d’accessibilité aux différents points vitaux et centres de secours (hôpitaux, maternités, …).

Par ailleurs, il est demandé aux manifestants d’être très vigilants, dans la mesure où des groupes violents peuvent se mêler aux rassemblements, pour chercher à en découdre avec les forces de l’ordre, commettre des dégradations de mobiliers urbains, de commerces et de véhicules.

Les situations de troubles à l’ordre public et de dégradations sont inacceptables. La Préfecture de la Moselle en appelle donc à la responsabilité de chacun.