Actualités

Rassemblement - Samedi 23 mars 2019 à Metz

 
 
Rassemblement - Samedi 23 mars 2019 à Metz

La préfecture de la Moselle prend acte du rassemblement statique déclaré par des gilets jaunes mais interdit tout défilé samedi 23 mars à Metz compte-tenu des exactions commises lors de précédentes manifestations

Les représentants du "Mouvement fédérateur citoyen gilets jaunes de Lorraine" ont déposé en préfecture une déclaration en vue d’organiser un regroupement statique ce samedi 23 mars de 14h00 à 18h00, au pied du monument du Maréchal Ney, promenade de l’Esplanade à Metz.

Compte-tenu des engagements pris par les organisateurs, lesquels ont engagé leur responsabilité, la préfecture de la Moselle leur a délivré, ce jour,  un récépissé prenant acte de ce rassemblement.

Les débordements survenus lors de précédentes manifestations itinérantes et la détermination de certains groupes à causer des troubles particulièrement graves à l’ordre public, ont conduit Didier MARTIN, préfet de la Moselle à interdire par arrêté toute autre manifestation ce samedi 23 mars de 08h00 à 24h00sur le ban de la commune de Metz.

Le préfet rappelle que les organisateurs à une manifestation interdite encourent une peine de 6 mois d'emprisonnement et 7 500 € d'amende. Le refus de se disperser après sommation des forces de l’ordre est également passible d’une peine d'un an d’emprisonnement et 15 000 € d'amende. Ces peines peuvent être aggravées pour une personne qui dissimule volontairement tout ou partie de son visage afin de ne pas être identifiée et/ou qui porte une arme.

Comme c’est le cas depuis le début du mouvement des gilets jaunes, les forces de l’ordre, les sapeurs-pompiers et le SAMUService d'aide médicale urgente, tout comme les autres services de l’État, seront pleinement mobilisées ce samedi 23 mars à Metz pour garantir la sécurité des personnes et des biens.

> Arrêté préfectoral - manifestation du 23 03 19 à Metz - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,84 Mb