Prévention et protection contre les effets de la canicule dans le contexte de pandémie Covid-19

 
 
Selon Météo France, la prochaine saison estivale pourrait présenter des conditions plus chaudes que la normale, propice à la survenue de « vagues de chaleur »

Pour rappel le terme « vagues de chaleur » recouvre les situations suivantes :

- pic de chaleur : chaleur intense de courte durée (un ou deux jours) présentant un risque sanitaire, pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de leurs conditions de travail et de leur activité physique ; il peut être associé au niveau de vigilance météorologique jaune ;

- épisode persistant de chaleur : températures élevées (indices biométéorologiques /IBM/ proches ou en dessous des seuils départementaux) qui perdurent dans le temps (supérieure à trois jours) ; ces situations constituant un danger pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de leurs conditions de travail et de leur activité physique ; il peut être associé au niveau de vigilance météorologique jaune ;

- canicule : période de chaleur intense pour laquelle les IBM dépassent les seuils départementaux pendant trois jours et trois nuits consécutifs et susceptible de constituer un risque notamment pour les populations fragiles ou surexposées ; elle est associée au niveau de vigilance météorologique orange ;

- canicule extrême : canicule exceptionnelle par sa durée, son intensité, son étendue géographique, à forts impacts non seulement sanitaires mais aussi sociétaux ; elle est associée au niveau de vigilance météorologique rouge

Les mesures (ou recommandations) pour cette période sont consultables sur le site de l’ARSAgence Régionale de Santé (agence régionale de santé) Grand Est) : https://www.grand-est.ars.sante.fr/alerte-canicule-en-grand-est-adoptez-les-bons-reflexes

Ainsi, le territoire métropolitain pourrait se retrouver soumis simultanément à une circulation active du virus SARS-CoV-2 et à des vagues de chaleur durant la prochaine période estivale.

Dans ce contexte, il est nécessaire de rappeler la gravité sanitaire en termes de mortalité lors des épisodes de canicule, qui ne doivent pas être minorés en raison de la situation épidémique actuelle : en période d’épidémie de Covid-19, les recommandations de prévention vis-à-vis de la chaleur continuent à s’appliquer.

En effet, comme l’a indiqué le Haut Conseil de Santé Publique dans son avis du 6 mai 2020, « il n’y a pas d’incompatibilité entre les mesures barrières recommandées pour la maitrise de la diffusion du virus et les actions recommandées dans le plan national canicule. Aucune ne peut être invalidée. Certaines cependant doivent être adaptées du fait du contexte Covid-19 ». Il s’agit notamment des mesures relatives à la ventilation et la climatisation.

Les principales recommandations en cas de fortes chaleurs, les outils de communication ainsi que les actions et les mesures mises en place par le ministère de la santé sont consultables sur le site :

http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule

A toutes fins utiles, une fiche de cadrage et une fiche de recommandations en termes d'organisation d'un espace collectif rafraîchi sont disponible au téléchargement :

> Fiche de cadrage - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

> Fiche de recommantations organisation espace collectif rafraîchi - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb