Actualités

La sécurité du quotidien en Moselle : replacer le citoyen au cœur des préoccupations de la police nationale

 
 
Sécurité du quotidien en Moselle replacer le citoyen au cœur des préoccupations de la PN

La direction départementale de la sécurité publique de Moselle s'engage pour améliorer le bien- être quotidien de la population.

La sécurité du quotidien, nouvelle philosophie d'action, se donne pour buts de résoudre concrètement les demandes de sécurité, de renforcer le lien entre la police et la population et de mettre en place un travail partenarial dans une logique de résolution de problème. Ce dispositif est déployé sur l'ensemble des zones de compétence de la police nationale (commissariats de Metz, Hagondange, Thionville, Forbach, Sarrebourg,
Sarreguemines et Freming-Merlebach).
Actuellement, l’ensemble des responsables des commissariats du département rencontrent les premiers magistrats des communes pour leur expliquer cette démarche innovante. Il est important de replacer le citoyen au cœur de l'action des forces de police ; des groupes de partenariat opérationnel (GPO) ont ainsi été constitués au plus près du terrain afin d'identifier et de trouver des solutions pragmatiques aux problèmes de sécurité qui cause des soucis à la population. Les maires, polices municipales, et la police nationale constituent le socle intangible de ces GPO auxquels peuvent être associés les transporteurs, bailleurs, sociétés de sécurité privée, acteurs publics ou privés, avec pour objectif de renforcer la qualité des partenariats locaux et d'un continuum de sécurité.

GPOMEtzWoippy

Ainsi 17 secteurs ont été déterminés au sein des 7 circonscriptions de sécurité publique de la Moselle. Pour chacun d'entre eux, un policier expérimenté a été nommé ; il animera les GPO qui se réuniront pour certains une fois par mois et pour la plupart d'entre eux tous les 15 jours. Ces échanges fructueux entre partenaires vont conduire à déterminer les problématiques de sécurité qui perturbent la population et à définir l'action de chacun pour parvenir à la résolution du problème dans un délai déterminé et raisonnable. 9 GPO ont déjà tenu leur première réunion constitutive et 7 sont programmés d'ici le 20 juin. Pour chaque secteur un diagnostic de sécurité a été établi et partagé entre les différents partenaires. Un bilan serait fait des actions entreprises et conduira à refaire un diagnostic pour évaluer la pertinence des actions conduites.

Pref2

La sécurité du quotidien, c'est aussi des policiers supplémentaires affectés sur les secteurs les plus difficiles : ainsi 9 effectifs renforceront le commissariat de Forbach pour améliorer le travail mené sur le quartier de reconquête républicaine de Bellevue-Wiesberg.

Cette démarche innovante sera évaluée dès la rentrée en lien l'Université Savoie Mont Blanc ; chaque citoyen volontaire peut y participer. Des affiches ont été apposées dans chaque poste de police et dans des locaux de grands passages pour expliquer la démarche.
Plus que jamais, la sécurité est l'affaire de tous !

pref1