Actualités

Une collecte de sang organisée pour la première fois dans les locaux de la préfecture de zone de défense et de sécurité Est à Metz

 
 
Une collecte de sang organisée pour la première fois dans les locaux du SGAMI

Mardi 4 juin 2019, la préfecture de zone de défense et de sécurité Est a accueilli l’Établissement français du Sang (EFS) dans les locaux de l’espace Riberpray à Metz. Objectif : offrir la possibilité aux agents de donner leur sang directement sur leur lieu de travail, dans une période où les réserves diminuent.

Cette visite avait auparavant fait l’objet d’un sondage interne, pour mesurer l’intérêt des agents face à une telle opération. Avec plus d’un agent sur cinq favorable, la venue de l’EFS a pu être confirmée et une opération de communication interne lancée.

Les divers services présents sur l’espace Riberpray (conseil national des activités privées de sécurité, inspection générale de la police nationale, direction zonale de la sécurité intérieure, Météo France, etc.) ainsi que l’hôtel de police de Metz, situé à quelques mètres, ont également été conviés à participer à cette collecte. Jean-Luc MARX, préfet de la région Grand Est, préfet de la zone de défense et de sécurité Est, préfet du Bas-Rhin, et Michel VILBOIS, préfet délégué pour la défense et la sécurité auprès du préfet de la région Grand Est, sont venus à la rencontre des agents mobilisés et des équipes du don du sang pour échanger autour de leur engagement.

En l’espace d’une matinée, 60 agents se sont ainsi présentés et 53 prélèvements sanguins ont pu être récoltés. Un score plus qu’honorable, d’autant plus que 16 personnes ont donné leur sang pour la première fois ! Toutes les parties prenantes étant satisfaites de cet événement, celui-ci devrait être renouvelé à l’occasion de la campagne automnale.

N’hésitez pas à donner à votre tour : les détails des centres de collecte proches de chez vous sont disponibles sur https://dondesang.efs.sante.fr/

En France, les besoins pour soigner les malades nécessitent 10 000 dons de sang par jour. Et ce chiffre a tendance à augmenter... Le don de sang permet de soigner plus d’un million de malades chaque année. Irremplaçables et vitaux, les produits sanguins sont utilisés dans deux grands cas de figure : les situations d’urgence (hémorragies lors d’un accouchement, d’un accident, d’une opération chirurgicale…) et les besoins chroniques (maladies du sang et cancers).  Les produits sanguins labiles, issus des dons de sang, ont une durée de vie limitée. C’est pourquoi, pour répondre aux besoins des malades, la mobilisation des donneurs est nécessaire de manière régulière et continue.

SGAMI 3
SGAMI 2