Actualités

Edito du préfet de la Moselle

 
 
Edito du préfet de la Moselle

Madame, Monsieur,

J’ai l’honneur de vous présenter la 37ème édition de la lettre des services de l’État en Moselle.

La lutte contre la Covid-19 se poursuit en Moselle. Depuis un pic à 315 le 22 février, le taux d’incidence connaît une décrue lente mais régulière pour atteindre 253 le 9 mars. La proportion des cas positifs est maîtrisée (5,3%). Le taux d’occupation des lits de réanimation reste cependant élevé en Moselle, qui fait partie des départements en surveillance renforcée.

La particularité de la Moselle est la forte proportion de variants sud-africains/brésiliens, qui représentent 51% des tests criblés au lieu de 5% pour la moyenne nationale. Le variant UK (britannique) est détecté sur 31% des tests positifs criblés (40% en moyenne nationale).

Face à cette situation, le ministre de la santé et des solidarités, M. Olivier Véran, a annoncé vendredi 12 février à Metz une intensification de la campagne de vaccination en Moselle avec 30 000 doses de vaccins supplémentaires pour le département.

Depuis le 3 mars 2021, la consommation d’alcool sur l’espace public et la voie publique est interdite. En outre, les commerces non alimentaires et centres commerciaux de plus de 10 000 m², doivent fermer, au moins jusqu’au 21 mars 2021.

La décision récente de l’Allemagne de classer le département de la Moselle en zone de circulation active du variant depuis le 2 mars 2021, impose à toute personne qui entre en Allemagne depuis la Moselle de présenter un test négatif de moins de 48h. Je suis très conscient des contraintes que cette décision fait porter sur les frontaliers et leurs familles. C’est pourquoi la préfecture a mis en place 6 centres de dépistage pour faciliter la réalisation de ces tests.

Des concertations étroites avec les autorités allemandes sont toujours en cours pour atténuer ce dispositif lourd pour les personnes vivant à proximité de l’Allemagne. En outre, sur tous les sujets, les concertations avec les élus de la Moselle sont régulières afin de recueillir leurs suggestions et aussi pour adapter les mesures réglementaires à la situation sanitaire.

Au mois de février l’ensemble des services de l’État ont continué d’œuvrer à la réalisation des projets qui intéressent l’organisation des services publics et l’efficacité des politiques publiques.

Ce numéro vous présente notamment : le programme « 1 jeune 1 solution », la nouvelle direction zonale de la sécurité publique, la politique de lutte contre la concurrence déloyale dans la commande publique, des conseils sur le déploiement du télétravail et la campagne de recrutement des cadets de la République.

Bonne lecture

Laurent Touvet,

préfet de la Moselle