Actualités

Les assises territoriales de l’Islam

 
 
Les assises territoriales de l’Islam

Dans la continuité des instances de dialogue mises en place entre l'État et les représentants du culte musulman depuis 2015, M. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a souhaité l'organisation de nouvelles assises territoriales de l’Islam afin que tous les acteurs concernés puissent débattre de la place de l'Islam dans le cadre de nos institutions républicaines.
Une démarche nationale, déclinée dans chaque département

Au moment où notre société est confrontée à des mouvements islamistes radicaux qui, dans leur discours, appellent à la contestation des valeurs républicaines, le ministre de l’Intérieur, a souhaité que soit davantage entendue la voix de la grande majorité des musulmans de France qui ne veulent pas voir leur culte dévoyé par une minorité extrémiste.

Dans chaque département, sous l’égide du préfet, une consultation des représentants du culte musulman a été menée dans le but de dialoguer au sujet de la charte des principes pour l’islam de France, du projet de loi confortant le respect des principes de la République, de l’organisation locale de l’Islam.

L’ambition est aussi de faire connaître et de valoriser les initiatives locales prises dans les départements sur les grands dossiers d’actualité et de recueillir l’expression des attentes et des propositions des acteurs locaux du culte musulman et de ceux qui s’y intéressent.

C’est dans ce contexte que le mercredi 26 mai 2021, Laurent Touvet, préfet de la Moselle, a présidé les assises territoriales de l’islam de France en Moselle. Celles-ci traduisent l’engagement de l’État, chargé de faire respecter la laïcité, d’assurer le libre exercice des cultes dans le respect de nos institutions républicaines.