Actualités

Maintien du niveau 2 du plan Grand froid en Moselle

 
 
Maintien du niveau 2 du plan Grand froid en Moselle

Compte tenu des prévisions météo et notamment des températures négatives, et ressenties, très basses prévues ce jour et les prochains jours, Laurent Touvet, préfet de la Moselle, a déclenché le niveau 2 du plan « Grand froid » en Moselle, depuis mardi 9 février2021.

Rappel des conditions de déclenchement du plan « Grand froid » : le déclenchement est décidé par le préfet de la Moselle, sur la base d’une appréciation combinée :

  • des besoins identifiés sur le territoire pour les personnes sans domicile et la saturation des capacités d’hébergement ;
  • des températures ressenties (données spécifiques fournies par Météo France) : la température minimale doit être comprise entre - 5°C et – 10°C et être négative sur l’ensemble de la journée.

Le niveau 2 du plan « Grand froid » se traduit par le renforcement des maraudes, y compris des associations caritatives (AIEM et Protection civile sur Metz, Athènes sur Thionville, Udaf sur Moselle-est) des heures d’ouvertures étendues des accueils de jours, des places supplémentaires, et l’ouverture des haltes de nuit.

En cas de besoin, dans les prochains jours, des lits d’appoints et des places supplémentaires seront mobilisées en lien avec le 115 pour les personnes qui n’ont aucune solution de mise à l’abri.

Le département de la Moselle dispose ainsi d’une capacité totale de plus de 8 000 places d’hébergement. Ces places sont mobilisables 24h/24 par l'intermédiaire du SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation-115, porté par l’Association Est Accompagnement.

Partout en Moselle les services de l’État et les partenaires sont mobilisés pour venir en aide aux personnes en situation de précarité, les mettre à l’abri et engager un travail d’évaluation sociale et d’accompagnement.

Le préfet de la Moselle appelle chacun à la vigilance et à appeler le 115 afin de signaler toute personne sans hébergement.

Le préfet de la Moselle tient à saluer la mobilisation des professionnels et bénévoles des associations engagées dans ce passage au niveau 2 du plan « Grand froid ».