Actualités

COVID19 - La préfectue de la Moselle vous ininforme

 
 
Mesures de lutte contre la propagation du COVID-19 en Allemagne

Lors de sa 13ème conférence de presse depuis le début de l'épidémie du COVID-19, la Chancelière allemande et les 16 ministres-présidents des Länder ont acté la nécessité de durcir le confinement entre le 16 décembre 2020 et le 10 janvier 2021.

Instauré depuis le 2 novembre, le confinement n'a pas permis d'atteindre les objectifs sanitaires fixés par le Gouvernement, notamment de 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants par jour au maximum.

Aujourd'hui l'objectif de l'Allemagne est de réduire de 70% les contacts sociaux physiques, contre 40% actuellement afin d'arriver à un taux d'incidence de 50.

Fermetures à compter du 16 décembre Restrictions sociales

Écoles : instauration des cours à distance jusqu’au début des vacances scolaires, pour tous les niveaux

→ indemnisation pour les parents devant prendre un congé sans solde

Crèches : fermeture, les enfants doivent être gardés si possible à la maison.

→ service limité d’accueil pour les parents aux métiers systémiques (variable selon les Länder)

Commerces non-essentiels

Bars, restaurants, lieux de culture et loisirs

Réunions privées : maximum 5 personnes de deux foyers différents maximum (enfants de moins de 14 ans non pris en compte)

→ Du 24 au 26 décembre il sera exceptionnellement possible d’accueillir 4 personnes n’appartenant pas à son propre foyer, seulement s’il s’agit de personnes du cercle familial proche (parents, frères, sœurs, conjoint)

→ Aucune dérogation pour la Saint Sylvestre : règle des 5 personnes de 2 foyers différents

Célébrations religieuses : maintenues uniquement en respectant le protocole sanitaire et interdiction de chanter.

Voyages et déplacements internes et externes à l’Allemagne : renoncer à tous déplacements non impérieux et nécessaires ;

Personnes vulnérables : pour les résidents en EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes et autres hébergements collectifs une seule visite par jour et test bihebdomadaire pour les soignants ;

Vente interdite d’article pyrotechnique ;

Favoriser le télétravail au maximum.

Impact pour les frontaliers : les trajets de moins de 24 heures, notamment pour les travailleurs frontaliers, sont autorisés pour se rendre en Allemagne.