Actualités

Présentation de la réhabilitation du pensionnat de Fénétrange

 
 
Présentation de la réhabilitation du pensionnat de Fénétrange

La commune de Fénétrange propriétaire de l’ancien pensionnat a pour projet de réhabiliter ce bâtiment d’une superficie de 6 000m² en un lieu d’accueil pour les enfants et les jeunes autistes, avec la création d’un regroupement pédagogique centralisé interdépartemental et celle d’un ensemble de services au bénéfice des jeunes autistes.

Ainsi une dizaine de services orientés vers l’autisme et la prise en charge de cette pathologie dans des conditions inclusives avec les moyens humains et techniques orientés vers le développement et le bien-être des jeunes accueillis vont être créés :

  • Une micro-crèche ;
  • Une école sous la forme d’un regroupement pédagogique centralisé interdépartemental avec des communes du Bas-Rhin incluant des classes autistes ;
  • Des plateaux techniques à visée neurosensorielle pour l’accompagnement en journée de personnes présentant des TSA (troubles spécifiques de l’attention) qui bénéficieront aux écoles maternelles ;
  • Un organisme de formation professionnelle à l’accompagnement, ainsi que de guidance parentale ;
  • Un accueil de répit actif et de durée déterminée pour personnes présentant des TSA, favorisant l’inclusion sociale, en accord avec les dernières recommandations du 4ème plan Autisme (aucune structure de ce type actuellement en France) ;
  • Une salle multiculturelle ;
  • Un espace d’activité pour la pratique de sport ;
  • Une maison de santé pluridisciplinaire, avec télémédecine et spécialité autisme ;
  • Un atelier cuisine et restauration collective ;
  • Un restaurant d’application, terrain de stage pour favoriser l’apprentissage de personnes en situation de handicap ;

La position géographique centrale de Fénétrange, tout comme la mutualisation de moyens sur le même site, dont la taille devient un avantage, sont autant atouts permettant la réussite de ce projet. Orienté vers la très large région, l’interrégional et/ou le transfrontalier, le projet n’oublie pas pour autant son ancrage territorial local.

En proposant la mixité pour chacun des accueils, il crée aussi un service à destination des populations locales, permettant de rendre attractif cet ancien chef-lieu de canton et de créer une économie sociale porteuse d’emplois pour tout le territoire et participe ainsi à la lutte contre la désertification rurale et médicale.

Le coût de ce projet innovant unique en France est estimé entre 10 et 12M€. L’ampleur du projet nécessite le soutien de nombreux partenaires financiers et techniques parmi lesquels :

  • Des acteurs du médico-social reconnus pour leur savoir faire : association régionale spécialisée d'action sociale d'éducation et d'animation(ARSEA), ALYS, association les Diplômes de Ted,
  • Les services de l’État,la préfecture, l’agence régionale de santé (ARSAgence Régionale de Santé), ladirection des services départementaux de l'éducation nationale (DSDEN), la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi), le service départemental de l'architecture et du patrimoine (SDAP). Tous ont été associés aux phases de réflexion,
  • L’établissement public foncier Grand Est, la banque des territoires, la région Grand Est, la communauté de communes de Sarrebourg Moselle Sud.

Le jeudi 3 décembre 2020, le maire de Fénétrange a présenté ce projet à Laurent Touvet, préfet de la Moselle. Sa réalisation nécessitera le concours de nombreux acteurs publics et privés.