Réactivation du plan canicule en Moselle jusqu’au 24 juillet 2022 - accompagnement des personnes en situation de précarité

 
 
Accompagnement des personnes en situation de précarité

Avec la canicule, une attention particulière doit être portée aux personnes les plus vulnérables, parmi lesquelles les personnes sans-abri.

En Moselle, le plan canicule 2022 a été présenté le jeudi 16 juin par les services de l’État à l’ensemble des acteurs de la veille sociale : opérateurs du 115/SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation (service intégré d’accueil et d’orientation), de la veille et de l’hébergement (Est Accompagnement, association d’information et d’entraide mosellane, union départementale des associations familiales, comité mosellan de sauvegarde de l’enfance, de l’adolescence et des adultes, etc.) et des organismes caritatifs, notamment la Fondation Abbé Pierre, le Secours Catholique, l’association Athènes, Caritas, l'Armée du Salut et la Protection Civile.

Ce plan canicule prévoit la distribution d’eau, l’accès à des douches, le renforcement des maraudes (y compris des associations caritatives), des heures d’ouvertures étendues des accueils de jour, des places supplémentaires, et l’ouverture de halte de nuit.

Au 1er juillet 2022, la Moselle dispose de 7 408 places d’hébergement tout public confondu. Afin de compléter ces places, 8 places supplémentaires seront mises à disposition à Florange.

Ces places sont mobilisables 24h/24 par l'intermédiaire du SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation-115, porté par l’association Est Accompagnement.

Rappel des conditions de déclenchement du plan canicule

Le déclenchement est décidé par le préfet de la Moselle qui tient compte :

  • des besoins identifiés par la direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) : personnes sans domicile et saturation des capacités d’hébergement ;
  • des températures ressenties (données spécifiques fournies par Metéo-France) : il repose sur la mesure et la prévision des températures minimales et maximales sur 3 jours consécutifs, qui sont comparées à des seuils départementaux prédéfinis pour chaque département et réévalués en tant que de besoin.

Partout en Moselle, les services de l’État et les partenaires sont mobilisés pour venir en aide aux personnes en précarité, les mettre à l’abri et engager un travail d’évaluation sociale et d’accompagnement. Toutefois, il appartient à chacun d’être attentif aux personnes les plus précaires.

Retrouvez le communiqué de presse en PDF