La politique de la Ville

Présentation générale

 
 
Présentation générale

La politique de la ville, qu'est-ce-que c'est ?

Agir pour les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV)

A cet effet, la politique de la ville vise à réduire les écarts de développement au sein des villes, à restaurer l'égalité républicaine dans les quartiers défavorisés et à améliorer les conditions de vie de leurs habitants. Aujourd'hui, en France, 5,5 millions de personnes vivent dans les 1 514 quartiers les plus pauvres, ciblés par la géographie prioritaire. Pour répondre au cumul de difficultés qui touchent ces territoires, la politique de la ville mobilise l'ensemble des politiques ordinaires dites « de droit commun » et l'ensemble des services publics, et dispose de moyens spécifiques d'intervention, dont des crédits de l'Etat (programme 147).

Avec la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014, l'État a voulu mettre en œuvre une simplification des dispositifs anciens et redéfinir les périmètres d'intervention de la géographie prioritaire de la politique de la ville pour concentrer les moyens sur les territoires les plus en difficulté. Finie la superposition des zonages (zone urbaine sensible (ZUSZone urbaine sensible), zone de redynamisation urbaine (ZRU), contrat urbain de cohésion sociale (CUCSContrats urbains de cohésion sociale),...) et le saupoudrage des crédits qui en résultait, place à un seul périmètre : le quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV).
En Moselle, ce sont 24 QPV qui ont été ainsi définis, sur la base d'un critère unique défini au niveau national : celui du revenu médian par habitant. 67 798 habitants résident dans les QPV mosellans.
La politique de la ville en Moselle, c'est :
- 10 contrats de ville
- 67.798 habitants dans ces quartiers
- 22 conseils citoyens en fonctionnement à ce jour
- près de 150 associations oeuvrant au bénéfice des habitants des QPV et financées par l'Etat sur ses crédits spécifiques « politique de la ville » du programme 147
- 4 postes de délégués du préfet (Metz, Woippy, Thionville, Forbach). Les postes de Woippy et de Forbach sont en cours de renouvellement à octobre 2021
- 74 postes d'adultes relais Au 1/9/21, 60 postes sont occupés.
- 19 postes FONJEP P147.

Ce sont aussi des moyens financiers importants. Pour ce qui concerne l'Etat et ses crédits spécifiques du programme 147, le montant de l'enveloppe départementale pour la mise en oeuvre des contrats de ville en 2021 est de 2 860 000 € (comme en 2019 et en 2020), dont les programmations s'articulent autour des axes principaux suivants :
- pilier 1 "cohésion sociale" : médiation et accès aux droits, vivre ensemble, culture et participation citoyenne, apprentissage du français et alphabétisation, sport et santé
- pilier 2 "cadre de vie et renouvellement urbain" (hors champ spécifique du NPNRU)
- pilier 3 "emploi et développement économique",
avec des préoccupations transversales : égalité femmes/hommes, lutte contre les discriminations et formation aux valeurs de la République, accompagnement de la jeunesse.
D'une manière générale, là où des crédits de droit commun sont mobilisables, les crédits du P147 ne sont pas mobilisés, sauf en cas de complémentarité nécessaire faute de crédits suffisants sur les programmations de « droit commun ».

S'ajoutent pour 2021, :
- 180 000 € pour la cité éducative de Behren-lès-Forbach, labellisée en 2020 pour 3 ans
- 300 000 € pour la cité éducative de Metz-Borny, labellisée en 2021 pour 3 ans
- 100 000 € pour la cité de l'emploi de Forbach/Behren-lès-Forbach
- 343 813 € pour le dispositif « quartiers d'été » (PM en 2020 : 137 964 €, 35 actions financées)
- 176 698 € pour le dispositif "quartiers solidaires jeunes" (PM en 2020 : 242 554 €, 61 actions financées),
soit un total général de 3 960 511 € pour 2021 (près de 4,4 M€ en 2020).

Ce sont aussi des mesures spécifiques pour l’emploi des jeunes dans le cadre du plan de relance :les PEC (parcours emploi compétences),  l’aide à l’embauche d’apprentis l’accompagnement intensif des jeunes (AIJ),  le PACEA (parcours contractualisé d'accompagnement vers l'emploi et l'autonomie), la Garantie Jeunes, l’aide à l’embauche des jeunes et les emplois francs.



SIGNALÉ :

le 2 novembre 2020, la plateforme lagrandeequipe.fr a officiellement été ouverte à tous ceux qui agissent pour et avec les habitants des quartiers : agents de l’Etat et des collectivités territoriales, élus locaux, acteurs associatifs, conseils citoyens, entreprises….
A cette occasion, la Ministre déléguée chargée de la Ville a tenu à faire passer un message pour faire part de son enthousiasme devant cette nouvelle dynamique déployée pour et avec les acteurs de la politique de la Ville.
Cette dynamique doit se poursuivre pour étendre la surface de contact avec les acteurs de la politique de la Ville.
Rejoignez lagrandeequipe.fr  !

Liste des contrats de Ville et quartiers

lien vers cartes des quartiers http://sig.ville.gouv.fr

lien vers le site de l'ANCT https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr

Vous souhaitez savoir si une adresse appartient à un quartier prioritaire ?

Consultez le service Adresse des quartiers , disponible sur le SIG Ville.