Renouvellement urbain

Le renouvellement urbain

 
 
 Le renouvellement urbain

La rénovation urbaine/le renouvellement urbain

 

Le PNRU (programme national de rénovation urbaine) s’est achevé en 2020, il aura permis la réhabilitation de 600 quartiers français, pour plus de 12 milliards d’euros de subventions. Dans la continuité du PNRU, le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), créé par la loi du 21 janvier 2014, toujours piloté par l’ANRU (agence nationale pour la rénovation urbaine) , prévoit la transformation globale de 450 quartiers d’ici 2030.

En Moselle, le PNRU concernait 6 quartiers : Metz-Borny (18 millions d’euros de subventions de l’ANRU), Woippy/Saint-Eloy/Pré Génie (43,3 M€), Thionville-Côte des Roses (9,5 M€), Uckange-Quartier Ouest (17,3 M€), Behren-lès-Forbach-La Cité (16,6 M€) et Fameck-Rémelange (2,4 M€).

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 a posé le cadre et fixé les objectifs et les moyens du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU).

Les actions de l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) ont ainsi vocation à s’articuler avec les orientations définies par les nouveaux contrats de ville.

Le NPNRU, c’est changer la ville pour changer la vie.

Porté par l’ANRU, le NPNRU prévoit de bénéficier, entre 2014 et 2030, à 3 millions d’habitants résidant dans les quartiers prioritaires (soit près de la moitié des habitants des QPV). En 2017, à la demande du Président de la République, l’enveloppe du NPNRU a été doublée passant de 5 Mds € prévus initialement à         10 Mds €.

Le NPNRU est aujourd’hui entré dans sa phase opérationnelle avec le retour des grues dans les quartiers.

Après avoir réussi la première phase de lancement, le gouvernement en engage une nouvelle en augmentant encore l’enveloppe de l’ANRU de 2 Mds €, tel qu’annoncé par le Premier Ministre lors du Comité Interministériel à la Ville du 29 janvier 2021. Ces crédits supplémentaires doivent notamment répondre à des enjeux prioritaires tels la transition écologique et énergétique au service de la qualité de vie dans les quartiers et dans les logements, l’égalité des chances, la santé, le développement économique et l’innovation.

La Moselle compte 10 quartiers NPNRU pour près de 170 M€ de soutiens financiers apportés par l’ANRU, ce qui devrait représenter de l’ordre de 400 M€ de travaux pour les 10 prochaines années.

En Moselle, 10 quartiers NPNRU : 3 d’intérêt national, présentant les dysfonctionnements urbains les plus importants, et 7 d’intérêt régional (voir lien vers liste).

  • Quartiers d’intérêt national : Wiesberg/Hommel (Forbach), La Cité (Behren-lès-Forbach) et Borny (Metz).
  • Quartiers d’intérêt régional : Côte des Roses (Thionville), La Patrotte/Metz Nord, Bellecroix (Metz), Saint-Eloy/Boileau/Pré Génie (Woippy), Les Chênes (Hombourg-Haut), La Chapelle (Freyming-Merlebach), Bellevue (Forbach).

Liens vers le site de l’ANRU https://www.anru.fr/

Liste des quartiers en Moselle