Des promotions qui se multiplient à l’approche des fêtes de fin d’année : les services de l’État rappellent quelques conseils de prudence

 
 
Si vous êtes consommateur et que vous voulez vraiment faire de bonnes affaires, suivez ces quelques conseils simples de prudence :
  • repérez et comparez en amont les prix des biens et services que vous désirez acheter pour vérifier la réalité des réductions de prix ;
  • évitez les achats précipités, prenez le temps de vérifier les caractéristiques et modalités de vente du bien ou produit ;
  • assurez-vous que les sites sur lesquels vous effectuez vos achats sont dignes de confiance (mentions légales, identité du vendeur, raison sociale…) ;
  • préférez les sites des distributeurs ou commerçants que vous connaissez.
  • soyez également attentifs à certaines mentions telles le montant des frais de port ou d’éventuels frais de douane, les dates de livraison…

Enfin, pour les achats en ligne, assurez-vous que le paiement soit sécurisé (https ou logo de cadenas à côté de l’URL).De manière générale, méfiez-vous du hameçonnage (phishing) : cette technique est utilisée par des fraudeurs qui usurpent l’identité de sociétés connues pour obtenir vos données personnelles, notamment bancaires.

Si vous avez ou pensez avoir rencontré un problème de consommation avec une entreprise, vous pouvez signaler en quelques clics cette entreprise sur la plate-forme SignalConso . Le professionnel et les agents des services de l’État au sein de la direction départementale de la protection des populations compétente en seront automatiquement alertés.

Si vous êtes professionnel, veillez à éviter toute pratique commerciale déloyale ou trompeuse pour le consommateur. En particulier, les réductions de prix que vous proposez doivent être réelles : elles doivent être calculées par rapport à un prix de référence clairement mentionné, et vous devez pouvoir justifier qu’il a bien été pratiqué avant la période de promotion.

Les articles que vous présentez en promotion doivent bénéficier des mêmes garanties en matière de défauts de fabrication non apparents, de défauts de conformité ou de service après-vente que tout autre article.

Par ailleurs, dans le cas de vente en ligne, plusieurs règles spécifiques doivent être respectées, notamment en matière d’information du consommateur (identité du e-commerçant, les caractéristiques des biens et services vendus etc.) et de délai rétractation, qui ne peut être inférieur à 14 jours.

d