Opération fin d'année : renforcement des contrôles pour une sécurité sanitaire des aliments

 
 
Opération fin d'année : renforcement des contrôles pour une sécurité sanitaire des aliments

Comme tous les ans, les enquêteurs de la direction départementale de la protection des populations ont participé à "l’Opération fin d’année".

Cette opération, qui se déroulait du 2 novembre 2021 au 12 janvier 2022, a eu pour objectif de renforcer les contrôles durant la période festive qui entoure Noël et le Jour de l’An, en ciblant prioritairement les opérateurs de la distribution et des prestations de services et en mettant l’accent sur le contrôle des sites internet en raison du développement de ce mode d’achat, devenu une habitude pour de nombreux consommateurs.

Une attention particulière est portée à la vente de produits d’appel et gammes de produits spécialement conçus et conditionnés pour les fêtes.

Les sites commerciaux où se déroulent les animations de vente propres aux fêtes de fin d’année ont été ciblés pour les contrôles.

En matière de loyauté des transactions, certaines règles applicables ont dû être rappelées dans les domaines de l’étiquetage des fruits et légumes frais par exemple, l’affichage du prix du pain et la composition des gâteaux fabriqués en boulangerie, ou encore sur les étiquetages réglementaires devant accompagner les articles textiles : au cas présent , il s’agissait de chapeaux.

Les principaux marchés de Noël du département,
dont l'accès était conditionné à la présentation du
passe sanitaire en 2021, ont fait l’objet de contrôles : Yutz, Thionville, Amnéville, Metz.

Dans le domaine de la sécurité du consommateur, les contrôles menés ont conduit à l’envoi de nombreux avertissements aux professionnels contrevenants :
- sur les règles de sécurité applicables aux différentes activités de loisir des marchés de Noël à Thionville et à Metz,
- sur des manquements aux mentions obligatoires sur des sapins floqués,
- sur la sécurité de bougies pouvant présenter un risque d’incendie ou celle de cheminées de table à l’éthanol...

Enfin, 4 restaurants éphémères ne respectaient pas leurs obligations en termes d’information sur les allergènes et utilisaient abusivement des dénominations d’ingrédients composant les plats proposés au menu : foie gras en lieu et place de bloc de foie gras, mozzarella pour de la burrata et huile à la truffe pour de l’huile aromatisée à la truffe.

À l’occasion des évènements commerciaux du "Black Friday" et du "Cyber Monday", 4 boutiques de vente, une grande surface et 3 sites internet ont été contrôlées. Une enquête est en cours sur une éventuelle pratique commerciale trompeuse consistant à annoncer au consommateur, pour le calcul du taux de promotion, un prix de référence qui n'a en fait jamais été pratiqué.