Le secrétariat général commun départemental (SGCD)

 
 

La constitution d’un secrétariat général commun départemental (SGCD) en Moselle répond aux orientations fixées par la circulaire interministérielle n° 6092 du 12 juin 2019 relative à la mise en œuvre de la réforme de l’organisation territoriale de l’État (OTE). Celle-ci vise en effet à constituer un nouveau service à vocation interministérielle relevant du ministère de l’Intérieur par regroupement des fonctions « support » exercées précédemment en préfecture, en SIDSIC et en directions départementales interministérielles :

  • Direction Départementale des Territoires ;
  • Direction Départementale de la Protection des Populations ;
  • Direction Départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités.

Sous l’autorité hiérarchique du Préfet de la Moselle, le SGCD exerce donc depuis le 1er janvier 2021 les missions suivantes au profit des entités précitées :

➝ Gestion des moyens humains : rémunérations principales et accessoires, gestion statutaire, action sociale, santé au travail, temps de travail, suivi des parcours professionnels, gestion des effectifs, dialogue social, bilan social ;

➝ Gestion des moyens budgétaires : responsable de l’unité opérationnelle du BOP 354 et du BOP 723 ;

➝ Gestion des moyens logistiques : accueil physique,numérique et téléphonique, commande logistique, reprographie, courrier, flotte automobile, parkings, transports ;

➝ Gestion des moyens immobiliers : maintenance préventive et corrective, entretien des locaux, sûreté et sécurité des locaux, stratégie immobilière ;

➝ Gestion des moyens informatiques : support aux utilisateurs, infrastructures partagées, systèmes et réseaux, déploiement des applications « métiers » nationales, radiocommunications, sécurité des systèmes d’informations, pilotage du système d’information local, standard mutualisé ;

➝ Suivi de la performance : contrôle de gestion du BOP 354, contrôle interne financier, démarche qualité ;

➝ Gestion de la qualité de vie au travail pour aider à concilier qualité de vie au travail et performance, gestion de la prévention en matière de santé et sécurité au travail ;

➝ Mise en œuvre des politiques d’actions sociale et gestion de la relation avec la médecine de prévention.

Ces missions sont exercées sous l’autorité du préfet et en lien permanent avec le secrétaire général de la préfecture et les directeurs de DDI. Pour ce faire, chacune des structures bénéficie, au sein du SGCD, d’un interlocuteur privilégié, à savoir un membre de l’équipe de direction exerçant la mission de « référent de proximité ».


Organigramme du SGCD (cliquer pour agrandir)