Actualités

2ᵉ édition du comité local de suivi des abattoirs

 
 
2ᵉ édition du comité local de suivi des abattoirs

Le comité local de suivi des abattoirs de la Moselle a été mis en place en 2018. Il répondait à une demande du ministre de l’Agriculture et concrétisait dans le département l’une des propositions du rapport de la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage en France remis le 12 octobre 2016.

L’objectif de ce groupe de concertation est de favoriser les échanges d’informations sur la thématique de la protection animale lors de l’abattage des animaux de boucherie entre les acteurs de la filière d’abattage et les différentes parties intéressées, tout en favorisant la transparence sur le fonctionnement des abattoirs du département.

La 2° édition de ce comité s’est tenue le 4 juillet 2019.

Animé par les services de la direction départementale de la protection des populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations), il a réuni autour de Didier MARTIN, préfet de la Moselle et de Thierry BONNET, sous-préfet de Thionville :

– les responsables des sociétés d’abattage du département ;

– les représentants de la filière agricole ; 

– les représentants de la profession vétérinaire ;

– les associations cultuelles ;

– les associations de consommateurs ;

– les associations de protection animale.

Au cours de cette réunion, a été évoquée l’actualité juridique du secteur, en particulier les dispositions de la loi EGALIM (pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable), qui renforcent les dispositions législatives en matière de protection animale.

Les représentants des sociétés d’abattage du département ont pu présenter les actions spécifiques et les améliorations mises en place dans leurs établissements pour s’assurer du respect du bien être animal.

La DDPPDirection départementale de la protection des populations a pour sa part présenté le résultat des inspections menées tout au long de l’année en matière de protection animale dans les abattoirs.

Les échanges entre les participants ont notamment permis d’aborder les projets nationaux d’expérimentation d’abattoirs mobiles à la ferme, les évolutions de la consommation et les attentes des consommateurs en matière d’information sur les produits carnés.

Les travaux et réflexions des comités locaux abattoirs seront transmis au ministère de l’Agriculture. Ils permettront d’alimenter les travaux du comité national d’éthique des abattoirs.