Actualités

Abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes en Moselle

 
 
Abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes en Moselle

Didier MARTIN, préfet de la Moselle, a tenu une conférence de presse, le jeudi 28 juin 2018, sur l'abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes dans le département de la Moselle.

I- Faire baisser le nombre de morts en réduisant la vitesse moyenne sur les routes les plus

accidentogènes.

L’abaissement de la vitesse sur les routes secondaires est une mesure de sécurité routière décidée par le Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018. Cette mesure numéro 5, de rupture a été prise après deux années de hausse de la mortalité routière suivies de deux autres années de stagnation. En abaissant la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, le Gouvernement entend sauver entre 300 et 400 vies par an et réduire le nombre de personnes blessées, qui était de 73 384 en 2017 (dont 24 732 ont dû être hospitalisées).

Selon les plus grands experts en accidentologie, cette mesure pourrait permettre de sauver chaque année plus de 300 vies, alors que les voies concernées concentrent 55 % de la mortalité routière.

II - Pourquoi cette mesure sur les routes à double sens sans séparateur central ?

La mesure s’applique sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central les plus structurantes. C’est sur ces routes où l’accident alité est la plus forte que les effets de la mesure seront les plus marqués.

Par route avec séparateur central, il faut entendre routes physiquement séparées par une ou deux glissières métalliques, en béton ou par un terre-plein qui peut accueillir de la verdure. Une ligne blanche, des zébras ne sont pas un séparateur central.

Certaines routes du réseau secondaire aujourd’hui limitées à 90 km/h resteront à cette vitesse, car elles sont configurées de telle sorte qu’elles permettent de sécuriser davantage les dépassements. Il s’agit des tronçons de route comportant au moins deux voies affectées (deux fois deux voies et trois voies à un même sens de circulation, et uniquement dans ce sens de circulation. Attention, si la voie opposée à cette double voie est unique, celle-ci aura, selon la nouvelle règle commune, une vitesse limitée à 80 km/heure).

III - Est-ce que mes trajets vont être plus longs en roulant à 80 km/h ?

En roulant à 80 km/h plutôt qu’à 90 km/h, nous pourrions imaginer que notre temps de conduite sera considérablement rallongé. Or, on constate qu’il y a peu de différence dans le temps de trajet.

IV) Quels sont les effets de la vitesse sur ma conduite ?

Les distances d’arrêt

La distance d’arrêt est égale au cumul de la distance parcourue pendant le temps de réaction et de la distance de freinage.

Pour raire simple, plus la vitesse d’un véhicule est élevée, plus la distance d’arrêt sera grande. Avec ce changement de vitesse, la distance d’arrêt sera donc réduite, diminuant ainsi les risques de collisions.

Par exemple, à 80 km/h, je parcours 13 mètres de moins qu’à 90 km/h pour m’arrêter.

La violence du choc

En cas de freinage d’urgence, la vitesse à laquelle je roule peut tout changer, notamment sur la violence du choc.

Le champ de vision est réduit

Plus la vitesse augmente, plus le champ visuel est réduit. À grande vitesse, il se limite à une vision centrale de la route.

En conséquence, depuis le dimanche 1er juillet 2018, la vitesse limite autorisée sur les routes à double-sens sans séparateur central a été réduite de 10 km/h et est passée de 90 à 80 km/h.

Plus d’informations :

> DP préfet def 3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,89 Mb