Actualités

Dispositif « J’apprends à nager »

 
 
Dispositif « J’apprends à nager »

Didier MARTIN, préfet de la Moselle s’est rendu à la piscine Lothaire, à Metz, afin de découvrir un cycle d’apprentissage de la natation organisé par la société nautique de Metz.

Le dispositif national « J’apprends à Nager » s’inscrit dans le cadre du plan interministériel « Aisance aquatique », lancé en avril 2019.

5

Il permet aux enfants de découvrir le milieu aquatique et d’y évoluer en toute sécurité, et s’adresse principalement aux enfants des quartiers prioritaires et des zones rurales.

Financé par l'Etat, ce dispositif vise plusieurs objectifs :

- appréhender le milieu aquatique dès 4 ans ;

- savoir nager à l’entrée en 6ème ;

- pratiquer des activités aquatiques et nautiques en toute sécurité ;

- prévenir les noyades.

Dans ce cadre, Didier MARTIN, préfet de la Moselle, et Martine ARTZ, directrice départementale de la cohésion sociale de la Moselle, ont assisté à la sixième séance d’apprentissage de la natation, suivi par un groupe de 13 enfants, en présence de Nathalie KIENTZY, secrétaire générale de la société de natation de Metz, Hugues BILTHAUER, président du comité départemental de natation de la Moselle, et Arnaud HURSTEL éducateur sportif.

1

Le travail de la séance a porté sur la flottaison, l’alignement et la propulsion.

3

LE PLAN AISANCE AQUATIQUE

Au regard de l’augmentation du nombre de noyades accidentelles en France entre 2015 et 20181 , notamment chez les moins de 6 ans, et dans le cadre des nouvelles orientations souhaitées par la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, le ministère des Sports se mobilise pour lutter contre les noyades avec le lancement, en avril 2019, du plan « Aisance aquatique ».

Ce dispositif ambitieux et global élaboré avec les ministères de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, de l’Intérieur, et de la Santé, propose une approche rénovée du milieu aquatique et avance des solutions concrètes pour faciliter la familiarisation avec l’eau dès le plus jeune âge, favoriser l’apprentissage de la natation et, ainsi, mieux prévenir les risques de noyades.

Dans le cadre de ce plan, en 2019, 3 millions d’euros sont dédiés au plan « Aisance aquatique », et 15 millions d’euros sont investis pour le développement des piscines et notamment pour les bassin d’apprentissage dans les territoires carencés.

Plus d’infos sur ce plan et sur le dispositif national « J’apprends à nager » :

http://www.sports.gouv.fr/Aisance-Aquatique/

1 * La France a connu un nombre important de noyades accidentelles en 2018 : 1 169 sur la période de juin à août selon les résultats intermédiaires de l’enquête NOYADES 2018 publiés en septembre 2018 par Santé publique France. Chez les moins de 6 ans, les chiffres sont élevés : 332 noyades accidentelles au total soit +84 % par rapport à l’enquête 2015. Parmi les noyades suivies de décès chez les moins de 6 ans, les trois quarts sont survenues en piscine privée. L’ensemble des résultats consolidés seront publiés par Santé publique France en juin 2019. Source Santé Publique France

Plus d'infos la fédération nationale de natation : www.ffnatation.fr