Actualités

Généralisation des Points conseil budget en Moselle

 
 
Généralisation des Points conseil budget en Moselle

Depuis 2016, les « points conseil budget » accompagnent les personnes dans la gestion de leur budget, préviennent les situations de surendettement et de malendettement, et renforcent, en cas de nécessité, l’efficacité des procédures de surendettement par un accompagnement personnalisé.

Il s’agit de lieux ouverts à tous, dans lesquels une personne expérimentée, formée à cet effet, propose des conseils ou une orientation de manière personnalisée, gratuite et confidentielle à toute personne qui sollicite la structure pour des questions relatives à la gestion de leur budget.

Ils accompagnent les personnes rencontrant des difficultés financières et le cas échéant, les personnes surendettées pendant et après la procédure de surendettement afin de les aider à stabiliser leur budget au cours des mois suivants.

Lorsqu’un « point budget conseil » est sollicité, il peut réaliser un diagnostic complet de la situation de l’intéressé(e) et formuler des préconisations telles que:

  • la maîtrise du budget ;
  • l’orientation vers des partenaires du territoire, notamment dans une démarche d’ouverture de droits ou d’accès à des aides ;
  • l’un accompagnement dans le cadre d’une procédure du surendettement.

En 2016, quatre régions (Hauts de France, Ile-de-France, Grand Est et Occitanie) avaient été retenues pour mener une expérimentation du dispositif. Au niveau national, 52 structures avaient alors été labellisées.

Le 13 septembre 2018, le président de la République a lancé la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Elle s’engage notamment à investir dans les solidarités pour l’émancipation de tous et de toutes et d’agir en faveur de la bonne gestion budgétaire des ménages.

La démarche de généralisation des « points conseil budget » s’inscrit dans cet engagement. Elle a été lancée le 08 avril 2019 par le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté. Pour 2019, l’objectif est de labelliser 150 structures au niveau national.

Trois « points conseil budget » ont été labellisés en Moselle :

  • CRÉSUS (Chambre régionale du surendettement social) Lorraine intervient à l’échelle départementale depuis Metz ;
  • le CSC (Centre social et culturel) Jacques Prévert intervient sur le territoire de Thionville ;
  • l’UDAF (Union départementale des associations familiales) intervient en Moselle Est (Forbach, Saint-Avold et Sarreguemines-Bitche).