Actualités

Grand débat national : versement des cahiers citoyens aux archives départementales

 
 
Grand débat national : versement des cahiers citoyens aux archives départementales

Depuis son lancement par le Président de la République le Grand débat national mobilise très fortement les français et les françaises.

La plateforme numérique a accueilli plus de deux millions de visiteurs uniques et plus de 1,2 million de contributions y ont été déposées. Plus de 10 000 réunions d’initiative locale sont aujourd’hui référencées sur le territoire français dont 137 déclarées en Moselle et animées pour certaines réunions par un vivier de 16 animateurs.

Le 20 février dernier, les maires des communes concernées ont été invités à clôturer les cahiers citoyens afin de les transmettre aussitôt au représentant de l’État. C’est ainsi qu’une partie de ces cahiers ont été remis à Didier MARTIN, préfet de la Moselle, lors de l’assemblée générale des maires ruraux de la Moselle le 23 février 2019 à 12h00.

Les copies des cahiers citoyens ont été ensuite versées à la Bibliothèque nationale de France (BNF), prestataire de la mission nationale du Grand débat qui se charge de référencer, d’indexer, de numériser leurs contenus et de retranscrire ceux qui sont dactylographiés. Le contenu des cahiers citoyens viendra alimenter les débats au Parlement, prévu au début du mois d’avril, et enrichir les premières décisions du Président de la République et du Gouvernement avant la mi-avril.

Ce jeudi 28 mars à 09h15 Didier MARTIN, préfet de la Moselle a remis 15 boites de 250 cahiers citoyens formant près de 1m50 linéaire à Jean-Éric JUNG, directeur des archives départementales de la Moselle, en présence du sous-préfet, secrétaire général de la préfecture de la Moselle, Olivier DELCAYROU, référent départemental de l’État en Moselle pour le « Grand débat national ».

Après la signature du bordereau de versement des cahiers citoyens, l’ensemble de ces documents originaux ont été versés aux archives départementales.

Dans une optique de transparence et d’égal accès aux données, ces cahiers pourront être consultés librement sur place par tous les citoyens (particuliers, historiens, chercheurs, étudiants etc,).

DSC_0019 IDE