Actualités

Quartiers de reconquête républicaine : la police démantèle un trafic de produits stupéfiants enraciné de longue date à Forbach grâce à une coopération exemplaire entre services

 
 
Quartiers de reconquête républicaine : la police démantèle un trafic de produits stupéfiants

En septembre 2019, les policiers du commissariat de Forbach et de la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Strasbourg ont mis fin à un trafic de produits stupéfiants enraciné depuis plusieurs années dans les quartiers du Wiesberg et de Bellevue à Forbach (auxquels la qualification de quartiers de reconquête républicaine, QRR, a été attribuée en début d’année 2019).

L’enquête a été menée conjointement par des policiers de la sécurité publique du commissariat de police de Forbach et de l’antenne de la police judiciaire de Metz, sous l’autorité du parquet de Sarreguemines, puis, à partir de novembre 2018, sous celle d’un juge d’instruction.

Une cellule de renseignement opérationnel (CROSS) réunissant la PJ et les enquêteurs du commissariat de Forbach, et visant à faciliter les échanges entre ces deux services a été mise en place spécifiquement pour cette enquête. Concrètement, ce dispositif novateur au sein de la Moselle et au-delà des réunions plus formelles entre chefs de services et enquêteurs, a consisté en la création d’une boîte mail dédiée permettant de partager les renseignements recueillis sur le terrain, par l’ensemble des unités. Ce partage d’information en interne et en quasi temps réel, a fluidifié les échanges entre les unités et permis des avancées significatives dans les investigations menées.

Le travail effectué pendant deux ans a porté ses fruits puisque le 10 septembre 2019, les policiers du commissariat de Forbach et de la DIPJ Strasbourg, appuyés par les brigades de recherche et d’intervention (BRI) de Metz et Strasbourg, ainsi que par le groupement d’intervention régionale (GIRGroupe d'intervention régional) de Metz, soit une centaine de policiers, ont interpellé 15 personnes, saisi près de 27 kilogrammes de cannabis, 316 grammes de cocaïne, 45 525 euros en numéraire, 5 véhicules, et 12 449 euros sur des comptes bancaires.

À l’issue de leur garde à vue, 13 personnes ont été mises en examen dont 6 ont été placées sous mandat de dépôt et écrouées.

À l’occasion de sa venue au commissariat de police de Forbach le 28 septembre 2019, Monsieur Christophe CASTANER, ministre de l’Intérieur, s’est vu exposer l’enquête et les moyens mis en œuvre qui ont permis de mettre fin à un trafic profondément implanté.