Actualités

Signature d’une convention pour le développement du volontariat sapeurs-pompiers

 
Signature d’une convention pour le développement du volontariat sapeurs-pompiers

A l’occasion de la 13ème Journée nationale des Sapeurs-Pompiers, une convention a été signée dans les locaux du Service Départemental d'Incendie et de Secours à Saint-Julien-lès-Metz.

A l’occasion de la 13ème Journée nationale des Sapeurs-Pompiers,Emmanuel BERTHIER, préfet de la Moselle, a signé une convention avec Patrick WEITEN, Président du Conseil d’Administration du SDISService départemental d'incendie et de secours de la Moselle et Antoine CHALEIX, Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale de Moselle, dans les locaux du Service Départemental d'Incendie et de Secours à Saint-Julien-lès-Metz.

Cette convention ambitionne de développer le volontariat sapeurs-pompiers au travers de la mise en valeur des jeunes sapeurs-pompiers et des sapeurs-pompiers volontaires scolarisés, la mise en place d’actions d’informations aux gestes qui sauvent et la mise à disposition des sapeurs-pompiers volontaires salariés de l’Éducation Nationale pour des actions de formation et les opérations.

Le point essentiel de cette convention est la création simultanée de cinq classes de cadets et cadettes de la Sécurité Civile, sur les différents bassins d’éducation de la Moselle. Cette convention est une première en France et permettra de créer, à la rentrée prochaine, ces cinq classes sur les communes de Cattenom, Dieuze, l'Hôpital, Moulins-Lès-Metz et Sarreguemines.

 Dans le prolongement d'une circulaire ministérielle du 8 décembre 2015, ces classes viseront à :

- sensibiliser aux comportements de prévention ;
- enseigner les règles générales de sécurité et gestes de premiers secours ;
- développer le volontariat ;
- favoriser l'engagement de futurs sapeurs-pompiers et l'investissement des jeunes dans la sphère publique.

Ces jeunes cadets de la sécurité civile suivront une formation de 30 heures organisée au sein de leur établissement mais également dans un centre de secours.
Les cours seront dispensés par des enseignants et des sapeurs-pompiers. Ils viseront à donner aux élèves un esprit citoyen axé sur les valeurs de la République, la culture du risque, les responsabilités individuelles et collectives, les principes de prévention et de lutte contre les incendies, les gestes de premiers secours. Ils seront également assistants de sécurité et seront donc susceptibles d'aider les adultes et de faciliter l'intervention des secours dans leurs établissements.

S’ils le désirent, les élèves pourront devenir jeunes sapeurs-pompiers puis sapeurs-pompiers volontaires et assureront alors les missions d'ambassadeur du volontariat auprès des autres élèves scolarisés.

Les sapeurs-pompiers volontaires constituent un élément clé du maillage territorial qui permet d’assurer des secours en tout point du territoire et à tout moment.
Ils représentent près de 80% des effectifs de sapeurs-pompiers et participent à 50 % des interventions en milieu urbain et semi urbain et 80 % des interventions en milieu rural. Véritable socle de notre modèle de sécurité civile, la pérennisation de ce volontariat est devenue un enjeu de société, notamment dans les territoires ruraux.