Actualités

Signature du plan actualisé d’actions de régulation du sanglier en Moselle 2019/2020

 
 
Signature du plan actualisé d’actions de régulation du sanglier en Moselle 2019/2020

Montbronn, mardi 19 novembre 2019

Didier MARTIN, préfet de la Moselle, s’est rendu à Montbronn, mardi 19 novembre 2019, pour des visites de terrains, à l’occasion de la signature du plan actualisé d’actions de régulation du sanglier en Moselle. Il y a été accueilli en mairie par Francis SIDOT, maire de la commune, en présence de Christophe SALINS, sous-préfet de Sarreguemines.

4

Le bilan du plan d’actions de régulation 2018/2019 a été présenté, en présence de Pierre LANG, président de la fédération des chasseurs de la Moselle et Bjorn DESMET, directeur départemental des territoires de la Moselle. Puis le préfet de la Moselle a procédé à la signature du plan actualisé d’actions de régulation du sanglier en Moselle, ainsi que de l’arrêté préfectoral cadre relatif aux mesures de régulation des populations de sangliers.

3

Des appareils de visée et de vision nocturnes ont ensuite été présentés par des agents de l’office national de la chasse et de la faune sauvage.

L’actualisation du plan d’action a pour but de maintenir le dialogue et la concertation entre tous les acteurs et de suivre l’évolution des populations de sangliers sur le département.

Avec plus de 24 000 sangliers tirés pour la saison 2018/2019 (22 000 pour la saison précédente), le département de la Moselle figure, une nouvelle fois, parmi les tous premiers départements de France en termes de tableau de chasse. Ces prélèvements, en hausse de 9 % par rapport à la saison précédente et de 46 % sur les cinq dernières années confirment une pression cynégétique accrue. Les conséquences de cette densité excessive sont multiples :

- une augmentation continuelle et exponentielle des dégâts agricoles en 2019

- une atteinte à la régénération naturelle des forêts

- un impact sur les zones urbaines et périurbaines : avec de nombreux signalements, que ce soit par les municipalités mais aussi par des usagers, font état de la présence fréquente voir permanente de sangliers dans les propriétés privées, créant là aussi de nombreux dégâts matériels ;

- un risque pour la sécurité publique et routière du fait de la présence des animaux à proximité des voies de circulation et notamment d’autoroutes ;

- ou encore le risque sanitaire de propagation du virus de la peste porcine africaine sur le territoire national.

     

Le plan d’actions départemental renouvelé pour la période 2019/2020 comprend 6 actions répertoriées comme suit :

- les mesures de diminution des populations de sangliers en Moselle ;

- le renforcement des moyens d’action ;

- la sécurité routière ;

- l’écoulement de la venaison ;

- la sécurité ;

- l’amélioration de l’indemnisation des dégâts agricoles.

  

7

Retrouvez toutes les informations sur ce plan 2019/2020 :

> Brochure sangliers 2019 v2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,48 Mb