Actualités

Une formation partenariale entre la Police Nationale et l’Education nationale

 
 
Une formation partenariale entre la Police Nationale et l’Education nationale

Initier les enseignants du baccalauréat professionnel "métiers de la sécurité" à l'environnement de la police nationale.

Du 6 au 9 juin derniers, la Direction Zonale au Recrutement et à la Formation de la Police Nationale Est (DZRFPN Est) a accueilli dix enseignants du baccalauréat professionnel "métiers de la sécurité" issus de plusieurs lycées du Grand Est, pour réaliser une formation à Metz.

Crée en 2006 et réformé en 2014, le baccalauréat professionnel "métiers de la sécurité" forme pendant trois ans des jeunes aux différents métiers de la sécurité. Initialement suivi par des élèves souhaitant se tourner vers des carrières au sein des services de secours et d'incendie, le profil des apprenants s'est peu à peu diversifié. La moitié des élèves se destine désormais aux métiers de la sécurité privée et de la sécurité publique (police nationale, gendarmerie nationale et police municipale).

La réforme de 2014, intégrant l'évolution des projets des lycéens, a instauré le choix d'une dominante dès la classe de terminale : sécurité incendie, assistance aux personnes, sécurité publique ou encore sûreté.

Étant très convoité (généralement, dix demandes d'inscription pour une seule place), des établissements ouvrent régulièrement des sections de ce baccalauréat. C'est le cas de l'ensemble scolaire de Sainte-Marie à Sarrebourg, en Moselle. Cet établissement privé sous contrat, dispense, depuis 2001, une formation relative au « CAP sécurité ». Depuis 2015, cet établissement a intégré dans le programme de ses enseignements du baccalauréat professionnel « sécurité » à des classes de douze lycéens. C'est le seul établissement mosellan qui dispose de ce programme et le quatrième dans l'académie de Nancy-Metz. Un enseignant de cet ensemble scolaire a d'ailleurs participé au stage animé par la DZRFPN Est.

Durant 4 jours, ce stage a eu pour but d’initier les enseignants à l'environnement de la police par une approche pratique de l'univers de travail du policier. L'organisation de la police nationale, la déontologie policière, les concours de la police nationale, un module de droit et de procédure pénale ont été présentés à l’ensemble des stagiaires.

Des points importants comme la présentation des fichiers et des règles inhérentes à leur usage, la description de la législation sur les armes, la main courante informatisée ont été également abordés. Au cours de cette formation, un représentant de la délégation zonale du Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS), basée à Metz, est venu à la rencontre des différents professeurs.

Enfin, différents ateliers ont été réalisés par les stagiaires : initiation aux gestes de la police technique (recherche de traces papillaires, signalisation), mise en pratique des techniques d'intervention (palpations et menottage), exercice de rédaction de procédure au moyen du logiciel utilisé au sein de la police nationale (recueil d'une audition).

Cette formation partenariale et innovante a été fortement appréciée par les enseignants. Première formation au profit de professeurs préparant les élèves du baccalauréat professionnel des métiers de la sécurité en France, ce stage est amené à être proposé à l'avenir à d'autres enseignants du Grand-Est et de Bourgogne-Franche-Comté.