Actualités

France relance : plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté

 
 
France relance : plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté

Dans le cadre du plan « France relance » et à l’initiative du ministère des solidarités et de la santé, un plan de soutien exceptionnel de 100 millions d’euros est déployé sur deux ans afin de soutenir financièrement les associations qui luttent contre la pauvreté, massivement sollicitées dans le contexte de crise sanitaire.

Pour la région Grand Est, 4 899 282 euros seront engagés via un appel à projets qui a été lancé en direction des associations qui mènent des actions telles que l’accès aux biens de première nécessité (alimentation et hygiène), l’ouverture aux droits, la lutte contre l’isolement, le soutien à la parentalité, etc. Un nouvel appel à projet est susceptible d’être lancé en fin d’année 2021.

Au titre de cette enveloppe, plus de 800 000 euros viendront en soutien de projets en Moselle, dont la moitié au titre de dépenses d’investissement. Neuf projets ont, en effet, été retenus qui témoignent du dynamisme et de la créativité du monde associatif en Moselle.

Une majorité de ces projets concernent l’aide alimentaire et vont améliorer l’accès à l’alimentation des personnes les plus en précarité.

Citons par exemple le projet, porté par l’association départementale des Restaurants du Cœur – les Relais du Cœur de Moselle Est, d’un centre itinérant d’aide aux plus démunis qui illustre l’adaptation des réponses apportées à un public pour lequel des solutions très concrètes doivent être mises en œuvre.

Concrètement, un véhicule se déplacera pour apporter une aide alimentaire dans des zones dites « blanches » et éloignées des centres fixes des Restos du Cœur, mal desservies par les transports en commun et/ou se trouvant dans des zones difficiles d’accès. L’objectif affiché est également de recréer du lien social et rompre l’isolement pour les personnes en situation de précarité se trouvant dans ces territoires et notamment les personnes âgées, en situation de handicap ou en rupture de mobilité.