Actualités

Signature de la convention triennale relative au recrutement et au financement d'un intervenant social dans les circonscriptions de police et les compagnies de gendarmerie dans l’arrondissement de Forbach/Boulay-Moselle

 
 
Signature de la convention relative au recrutement et au financement d'un intervenant social

L'intervenant social en commissariat et gendarmerie s’inscrit dans le cadre de la politique publique de prévention de la délinquance, de lutte contre les violences intrafamiliales, les violences faites aux femmes et l’aide aux victimes. Il favorise une approche globale et intégrée des situations concernant les victimes et organise la mobilisation de l’ensemble des professionnels et services compétents dans une logique de complémentarité.

L’intervenant social assure l’interface entre les services sociaux et les services de police, il facilite la coordination entre eux, relaye et concourt à expliciter les démarches entreprises. Il représente un trait d’union, une passerelle pertinente entre les forces de sécurité intérieure, les secteurs sociaux, judiciaires et/ou médicaux. La présence d'intervenants sociaux en commissariat et gendarmerie représente un guichet unique qui peut tout aussi bien recevoir des auteurs d'infractions, des victimes ou des personnes qui ne sont ni victimes, ni auteurs.

En présence de M. Christian Gravel, préfet, secrétaire général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) - en visioconférence -  M. Laurent Touvet, préfet de la Moselle, a présidé le 31 mars 2021 la signature de la convention triennale, relative au recrutement et au financement d'un intervenant social en commissariat et gendarmerie, expérimentée dans l’arrondissement de Forbach/Boulay-Moselle.

Cette convention permet le recrutement d’un emploi complet dédié à la prise en charge des victimes dans les commissariats de Forbach, Freyming-Merlebach et Saint Avold, et les gendarmeries de Boulay, Bouzonville, Creutzwald, Faulquemont, Behren-lès-Forbach, Farébersbiller, Folschviller et Grostenquin. Cet intervenant est cofinancé par l’État (FIPD) et les EPCI impliqués : communauté d’agglomération de Forbach Porte de France, communauté de communes de Freyming-Merlebach, communauté de communes de Saint-Avold Synergie, communauté de communes du Warndt, communauté de communes de la Houve et du pays Boulageois, communauté de communes du Bouzonvillois Trois frontières.

Étaient également présents le général Eric Matyn, commandant le groupement de gendarmerie départemental de la Moselle, le commissaire divisionnaire Patrick Valentin, directeur départemental adjoint de la sécurité publique de la Moselle, Mme Marie-Laure Vautrin, déléguée aux droits des femmes, M. Gilles Thépot, président du CMSEA (centre mosellan de sauvegarde de l'enfance et de l'adolescence) accompagné de Mme Virginie Perbet, intervenant social référent du dispositif, et Mme Claude Dulamon, sous-préfet de l'arrondissement de Forbach/Boulay-Moselle et, en visioconférence, les présidents des communautés de communes et communautés d’agglomération participant au dispositif.