Actualités

Focus sur la sécurisation des matchs de football par les policiers de la direction départementale de la sécurité publique de la Moselle

 
 
Focus sur la sécurisation des matchs de football par les policiers de la DDSP57

Tous les quinze jours pendant la saison footbalistique, de manière presque rituelle, les fonctionnaires du commissariat de police de Metz ont rendez-vous avec le public du stade Saint Symphorien. Quand l’équipe professionnelle du FC Metz joue à domicile, les effectifs de Metz, ainsi que ceux d’autres commissariats, et parfois des forces supplétives, se mobilisent pour que la foule des spectateurs passe un bon moment en toute sécurité.

Comme toutes les équipes de football professionnelles, le FC Metz s’en remet à l’État, et donc au préfet et aux services de police, pour la sécurisation des matchs de football officiels. Si en principe ces événements ont vocation à êtres festifs, l’afflux de personnes qu’ils engendrent doit être organisé.

Les risques liés à la présence d’une foule et les risque liés à des comportements extrêmes, sont des données qu’il est primordial d’anticiper et de quantifier avant chaque match. C’est le rôle de la direction départementale de la sécurité publique, à qui la préfecture, du fait d’une convention signée avec le FC Metz, a confié la mission d’organiser un service d’ordre autour de chaque match. Les services d’ordre sont envisagés et mis en place selon les particularités de chaque rencontre.

La circulation pédestre et en véhicule en périphérie immédiate du stade sont strictement réglementées et encadrées. Les flux de personnes autour du stade sont quadrillés par les effectifs de police. Il s’agit de permettre à une foule conséquente d’accéder aux tribunes sans encombre et d’éviter que des publics parfois antagonistes ne se croisent. Quand le public visiteur est nombreux, le dispositif de sécurisation est activé bien avant le début du match, et s’étend géographiquement bien au-delà du stade.

Le directeur du dispositif, aux côtés de l’opérateur radio qui dirige les unités et du directeur de la sécurité du FC Metz, observe le match depuis le poste de contrôle sécurité. Cette proximité facilite les choses quand il s’agit de prendre la décision d’intervenir dans le stade. Cette décision ne peut être prise qu’après réquisition expresse du club.

Le coup de sifflet final ne marque pas la fin du dispositif. Un nombre considérable de personnes et de véhicules vont quitter le stade au même moment, là encore les forces de l’ordre ont un rôle important dans la bonne gestion des flux de circulation autour du stade.