Actualités

Salon de l'emploi et de la mobilité inter fonction publique

 
 
Salon de l'emploi et de la mobilité inter fonction publique

Le salon de l'emploi et de la mobilité inter fonction publique organisé par la PFRH Grand Est s'est déroulé aux Arènes à Metz, le 14 novembre 2019. Il a été l'occasion pour la police nationale de promouvoir les nouvelles modalités du concours interne de gardien de la paix, désormais accessible à l'ensemble de la fonction publique.

Les plates-formes régionales d’appui interministériel à la gestion des ressources humaines (PFRH) au sein des préfectures de région assurent un rôle d’appui auprès des services de l'État pour répondre aux besoins locaux en matière de problématiques relatives aux ressources humaines.

Concernant le ressort de la région Grand Est dédié à la mobilité, cet évènement a permis aux agents de rencontrer des employeurs au sein des trois fontions publiques (Etat, territoriale et hospitalière). Des prestataires au service des agents dans des domaines très variés étaient également représentés : formation, préparation aux concours, santé et prévention, action sociale...

L'évènement s'est articulé autour de l'animation de stands, de conférences, de tables rondes, d'ateliers collectifs et d'entretiens individuels avec des conseillers mobilité carrière (CMC). Les CMC de la police nationale ont pris part à cette action et ont animé un atelier portant sur la rédaction de curriculum vitae. Les dispositifs de transition professionnelle ont pu être présentés au public.

La fréquentation a été importante avec près de 1300 visiteurs, issus de la fonction publique ou du grand public à qui le salon était également ouvert. Ce salon a opportunément permis aux délégués au recrutement de la DZRFPN de promouvoir l'évolution récente du statut du corps d'encadrement et d'application de la police nationale. Suite au décret du 21 octobre 2019, le concours interne de gardien de la paix est accessible aux fonctionnaires et agents de l’État, des collectivités territoriales, de la fonction publique hospitalière, aux militaires et aux agents en fonction dans une organisation internationale ou intergouvernementale (sous conditions d'âge et d'ancienneté).

Réservé jusqu'à présent aux seuls adjoints de sécurité et gendarmes adjoints volontaires, ce nouveau concours interne élargit notablement les possibilités d'accès aux métiers des gardiens de la paix et pourra offrir aux agents des fonctions publiques des perspectives de carrière au sein de la police nationale.